EVEREST Finance
P&L – Abréviation anglo-saxonne de Profit and Loss account, c’est à dire le compte de résultat de l’entreprise.
PACEO – Un PACEO est une augmentation de capital au profit d’un seul actionnaire, en général une banque ou un fond, à des conditions attractives, cet actionnaire pouvant revendre à court terme sans contrainte sur le marché les actions reçues.
Pair – Autre expression pour parler du nominal des actions. Pour les obligations, c’est le montant inscrit sur le titre obligataire, il représente la somme empruntée par l’émetteur.
Paire de devises – Désigne le prix d’une devise fixé par rapport à une autre devise, l’exemple le plus connu étant la paire euro/dollar.
Palais Brongniart – Anciennement appelé Palais de la Bourse, c’est l’édifice qui accueillait la Bourse de Paris jusqu’à la fin du XXéme siècle. Depuis, le Palais Brongniart fait office de musée de la bourse et de salle pour des réunions ou des lancements de produits financiers.
Panier (basket) – Ensemble de valeur correspondant à un secteur, une zone géographique ou bien encore une devise. Il existe ainsi des paniers d’actions asiatiques ou encore basés sur le secteur technologique.
Parachute doré – Prime que perçoit un dirigeant de société lors de son licenciement, et pouvant atteindre plusieurs millions d’euros.
Paradis fiscal – Pays ou zone géographique offrant une imposition très faible, voire nulle pour tout ou partie des contribuables.
Parité – La parité indique le nombre de warrants correspondant à une unité du sous-jacent. Ainsi, pour une parité de 200, il faudra exercer 200 warrants pour pouvoir acheter(ou vendre) une unité du sous-jacent au prix d’exercice du produit.
Part du groupe – Terme comptable utilisé dans les comptes consolidés d’un groupe. Prenons le cas d’une entreprise qui en détient une autre, une filiale, à hauteur de 62%. D’après les principes comptables, elle devra consolider cette filiale dans ses comptes en utilisant la méthode d’intégration globale. Toutefois pour tenir compte de la présence d’autres actionnaires, le bilan devra faire ressortir les intérêts des autres actionnaires, appelés intérêts des minoritaires. Ainsi le résultat net sera séparé entre Intérêts minoritaires sur les résultats et Résultat Net part du groupe. Ce dernier représente le résultat net revenant directement au groupe et non à d’autres actionnaires de filiales.
Part sociale – Equivalent d’une action dans les sociétés de personnes, telles que les SARL ou encore les SNC.
Participation – Poste comptable désignant une part du capital d’une autre entreprise dont la durée de détention est de longue durée.
Passif – terme comptable qui désigne l’ensemble des ressources de la société. Il est constitué des capitaux propres et des dettes à long terme et court terme.
Passif circulant – Terme comptable qui désigne les dettes à moins d’un an des entreprises. Le passif circulant est souvent assimilé au passif d’exploitation (dettes fournisseurs, etc.).
Patrimoine – C’est l’ensemble des actifs détenus par un particulier ou une entreprise. Il peut aussi bien s’agir de biens immobiliers, de titres de placement ou même encore d’œuvres d’arts.
Payout ratio – terme anglo-saxon qui exprime le pourcentage des profits d’une entreprise qui sont distribués aux actionnaires sous forme de dividendes. En France on parle généralement du taux de distribution. Son calcul est très simple, on divise le montant des dividendes nets par le bénéfice net de la société pour une année donnée.
PB – Plus Bas. Cours le plus bas d’une action sur une durée déterminée. Il ne s’agit pas obligatoirement d’un cours de clôture, cela peut être un cours en séance.
PEE – Plan Epargne Entreprise. C’est un plan d’épargne proposée par l’entreprise à ses salariés, souvent, l’entreprise abonde les versements du salarié sur ce plan qui est bloqué 5 ans.
PEG – “Price-earnings / growth”. C’est un ratio d’évaluation des actions qui est calculé en divisant le PER par le taux de croissance des bénéfices attendu. La formule est la suivante : (cours de l’action / bénéfice par action) / (croissance estimée du résultat net).
Penny stock – Terme anglo-saxon désignant les valeurs dont le cours est extrêmement faible (souvent inférieures à 1 euro).
Pension livrée – Egalement appelée “réméré sur obligation”, c’est un contrat par lequel un investisseur institutionnel ou une entreprise peut échanger, pour une durée déterminée, ses liquidités contre des titres financiers.
PEP – Plan d’Epargne Populaire. Il s’agit d’un plan d’épargne réglementé, d’une durée initiale de 10 ans. Le PEP peut prendre la forme d’une épargne financière ou bancaire ou d’une assurance-vie.
PER – Price Earning Ratio. Il s’agit du cours de l’action divisé par le BNPA (Bénéfice Net Par Action). Pour simplifier, on peut dire qu’il s’agit du nombre d’années de bénéfices que l’acquéreur est prêt à débourser pour acquérir la société. Dans le cas d’OPA, de nombreux analystes basent le cours théorique de rachat par rapport aux PER des concurrents.
Petits porteur – se dit des petits actionnaires individuels d’une société.
PIB – Abréviation de Produit Intérieur Brut. Il est utilisé pour mesurer la richesse et la croissance d’un pays.
PIBOR – Le Pibor ou TIOP 3 mois était la moyenne arithmétique des taux 3 mois offerts par les 8 plus grandes banques françaises. Il n’existe plus depuis le 31 décembre 1998, il est remplacé par l’EURIBOR.
Pied de coupon – Le cours d’une obligation est la composition de deux éléments : le pied de coupon et le coupon couru. Le coupon couru représente la proportion des intérêts déjà dans les cours. Ainsi, pour simplifier, si une obligation verse son coupon le 30 juin, le cours au 1er janvier prendra déjà en compte 6 mois d’intérêts. Le pied de coupon correspond à la valeur de l’obligation nue, c’est à dire sans coupon couru.
Pince (figure) – Il s’agit d’une configuration d’analyse technique que l’on rencontre avec la représentation en “chandeliers japonais”. On parle de “creux” en pince et de “sommet” en pince pour identifier des zones où les cours stagnent sur un plus bas ou un plus haut.
Pip (point) – “Price Interest Point”. Unité de variation minimale utilisée sur le Forex. Sur la paire Euro/Dollar, un pip correspond à 0,0001.
Pit, Floor, Parquet – Aire de négociation située en Bourse.
Place de cotation (place boursière) – désigne un marché boursier. Paris est une place de cotation, tout comme New York ou Londres par exemple.
Placement en report – Il est possible pour un investisseur disposant de trésorerie de la placer sur le marché des reports du SRD. Ainsi il percevra une rémunération de la part de l’acheteur et/ou du vendeur à découvert en contrepartie de ce crédit d’un mois.
Plain vanilla – Se dit de produits dérivés les plus répandus et les plus simples dans leur fonctionnement, au contraire des produits dérivés dits exotiques.
Plan d’épargne en action ou P.E.A – Compte titres spécifique créé en 1986. Il était destiné à favoriser un actionnariat de masse. Le PEA permet de gérer un portefeuille d’actions européennes en franchise d’impôts sur les dividendes et les plus-values, à condition de ne pas procéder à un retrait sur les cinq années qui suivent l’ouverture du plan. Les versements sont limités à 120 000 euros par personne (240 000 euros pour un couple marié) et le PEA n’échappe pas au RDS, CSG et prélèvements sociaux (10% sur l’ensemble des gains à la clôture du plan).
Plan de continuation – à l’issue d’une procédure de dépôt de bilan, le tribunal peut décider de la poursuite d’activité de la société et dresse alors un plan de continuation.
Plus-value – différence positive entre l’achat et la vente d’un bien, synonyme de gain.
Point de base – 100 points de base valent un pour cent. Une baisse de 50 points de base correspond à une baisse de 0,5 point de pourcentage. Ainsi, si la banque centrale européenne baisse ses taux d’intérêt de 3,5 à 3,25% nous dirons que ces derniers ont été baissés de 25 points de base.
Poison pills – Astuces financières, juridiques et comptables qui permettent à une entreprise de se prémunir d’une offre publique d’achat ou tout du moins de ne pas la faciliter.
Pondérer (Sur ou Sous) – Sur ou sous pondérer se réfère à une conception ou la référence serait de détenir un portefeuille boursier qui répliquerait le marché en général, c’est à dire qui détiendrait toutes les valeurs avec leur poids dans la capitalisation totale dans le marché. Comme il n’est pas possible d’avoir toute la cote, on peut aussi considérer un portefeuille répliquant un indice, le CAC 40 par exemple. Sur pondérer veut dire alors détenir plus d’une valeur que ce que justifierait cette approche, parce que l’on s’attend à ce qu’elle se porte mieux que le marché en général, ou l’indice de référence. Sous pondérer est évidemment le contraire.
Pool – Un pool est un regroupement d’actionnaires, d’investisseurs et de banques qui se réunissent le plus souvent afin de réaliser une opération financière (prise de contrôle), ou de diminuer les risques (prêt important). Les pools bancaires sont très courants lorsqu’un groupe multinationale décide d’émettre sur le marché obligataire.
Portage – C’est une opération qui consiste à faire détenir des titres par un tiers. Cette technique qui peut être officielle ou cachée peut permettre à l’actionnaire réel de rester inconnu.
Porteur – Se dit d’un actionnaire ayant des titres au porteur.
Position acheteur – Signifie que les ordres d’achat sont supérieurs aux ordres de vente.
Position courte (short) – Être en position vendeuse (avoir vendu des titres à découvert).
Position de place – état de l’ensemble de positions reportées à l’achat et à la vente sur chaque valeur, exprimé à la fois en nombre de titres et en capitaux après chaque liquidation. De cet état se dégage un solde avec une position de place acheteur ou vendeur. Ce solde est habituellement acheteur. Il permet de donner une indication sur le marché d’une valeur, en rapportant par exemple le montant de ce solde avec le montant quotidien moyen des transactions sur le titre. Selon l’importance de la position de place à l’achat ou à la vente, la valeur peut apparaître sur achetée ou survendue.
Position fermée – Se dit d’une position qui a été débouclée et qui ne comporte donc plus aucun risque.
Position longue (long) – Être en position acheteuse.
Position ouverte – Nombre total de contrats qu’un opérateur devrait négocier sur le marché pour clôturer son compte.
Position vendeur – Signifie que les ordres de vente sont supérieurs aux ordres d’achat.
Pré Ouverture – période au cours de laquelle les ordres s’accumulent sur la feuille de marché sans qu’aucune transaction n’intervienne. Le cours diffusé est seulement un prix d’équilibre indicatif.
Preferred stock – Terme anglo-saxon désignant des actions associées à divers avantages. Il s’agit notamment de droits de vote double ou de dividende majoré.
Prélèvement libératoire – Les personnes physiques domiciliées en France peuvent opter, en ce qui concerne les revenus de valeurs mobilières, pour un prélèvement forfaitaire de 26 % les exonérant de toute autre imposition. Ce choix dépend du taux d’imposition sur le revenu de chaque contribuable.
Premier marché – Ce marché comporte les valeurs les plus actives de la côte mais aussi les plus liquides tel que Accor ou France Télécom. Il a disparu au profit “d’eurolist” depuis 2005.
Prendre ses pertes – Vendre une action dégageant des moins-values dans le but d’éviter une baisse future du titre. Il faut mieux parfois accepter une perte de 10% sur une opération, plutôt que de bloquer ses liquidités sur une longue période en attendant la remontée du cours. L’expression “se couper la main plutôt que le bras” est également utilisée.
Price to book ratio – ratio entre la capitalisation boursière d’une entreprise et sa valeur comptable.
Pricer – Pricer une option signifie déterminer son prix. Il existe différentes formules financières pour pricer des options.
Pricer – Pricer une option ou un warrant signifie déterminer son prix. Il existe différentes formules financières pour pricer les options et les warrants, la plus connue étant celle de Black and Scholes.
Prime (options) – C’est le montant payé par l’acheteur d’une option à son vendeur pour lui donner ainsi le droit mais non l’obligation de se garantir pendant la période dite optionnelle.
Prime (warrant) – La prime représente en fait le prix du warrant. C’est la prime qui fait l’objet d’une cotation et qui permet de négocier les warrants sur le marché.
Prime d’émission – Différence entre la valeur nominale d’une obligation et son prix d’émission.
1 2
HAUT